Des robes à croquer !

Quand deux japonais mêlent couture et bonbons, ça donne un résultat gourmand et appétissant !

Voici le pari fou que se sont lancés les créateurs Hissa IGARASHI et Sayuri MURAKURI, reproduire la célèbre robe arc en ciel du grand couturier Alexander Mcqueen.

Pour cela, ils ont utilisé 50 000 oursons gélifiés collés à la main un à un, sur une feuille de vinyle. La robe est, parait il, inconfortable et pèserait une centaine de kilo. On a du mal à imaginer la mannequin toute frêle, défiler sur les podiums de la fashion week ! Pour se déplacer et manipuler la robe avec précaution, pas moins de trois personnes lui sont allouées.

Ce que l’histoire ne dit pas, c’est :

Combien de temps ont ils mis pour faire la robe ?
Combien de bonbons ont ils mangé pendant la confection ?
Est ce qu’ils ont utilisé le mythique ours d’or Haribo ?
Tous à vos claviers ! (Toi aussi Christian !!! )

robes en bonbon arc en ciel A.mcqueen / Igarashi , Marakuri
robes bonbons mms hissa igarashi bonbon factory my blog

Cette robe a fait le buzz et a permis à nos deux artistes d’accéder à une notoriété mondiale.

Aujourd’hui, ils continuent de créer des robes sucrées mais chacun de leur côté.

Lui, Hissa IGARASHI exploite d’autres matières. Une de ses robes par exemple est confectionnée avec des M&MS dont on ose même pas imaginer le poids ! Elle n’est d’ailleurs pas portable et s’apprécie qu’à travers le regard du photographe Ryan YOON.

Elle, Sayuri MURAKURI continue de reproduire des robes de grands couturiers comme Chanel ou encore Prada. On constate que son bonbon de prédilection est toujours l’ourson gélifié, qu’elle exploite sous toutes ses coutures !

Comme quoi, être en mode sucré sans culpabiliser, c’est possible ! ?

robes en bonbons oursons gelifies bonbon factory my blog

addthis_display_social_widget

Laisse un commentaire